Alix Delmas

La configuration visuelle de ses œuvres, proche de celles de Jeff Wall, associe, autant dans ses photographies que dans ses vidéos, performance, sculptures et mises en scène. Ses images témoignent d’une appréhension très personnelle des processus du cinéma et de ses accessoires. Ses photographies révèlent un jeu qui imite l’expression d’une vérité, rendant possible la distribution ou la redistribution du baiser. Alix Delmas arpente la frontière intérieure et extérieure des corps, sur le mode d’un aller-retour vital entre bouche et respiration. Ainsi se déclinent, sans aucun décor, ses sculptures primitives en plâtre blanc. Les formes portent le désir secret de se passer de corps. Cet aspect du travail apparaît pourtant serein, presque irréel. Derrière les bouches, les corps cachent toujours l’envers. Dents de prédateurs ? Baiser ? Morsure ?

Lien son bouche

Lien vidéo bouche

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s